Anorexie & Boulimie

Chacun doit s'exprimer librement sur la maladie. Vous pouvez le faire grâce au forum. N'hésitez pas à venir, nous sommes là pour vous écouter et vous soutenir! Nous sommes pas là pour juger!
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le paradoxe de l'anorexie

Aller en bas 
AuteurMessage
tite-mariie-33
Habitué
Habitué
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 26
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Le paradoxe de l'anorexie   Lun 26 Mai - 11:42

Ce que je vais mettre, je ne sais pas si je peux l'appliquer en général, car c'est plus ou moins ce qui m'a concerné et je ne sais pas si c'est un aspect général de la maladie.

Tout d'abord maigrir, maigrir pour se sentir belle et aimée. (vraiment ??!) Finalement, en y réfléchissant, non, pas pour être belle, à 44kg pour 1m61 on n'est pas belle, aux yeux des autres. Non vraiment, finalement, pas pour etre belle mais pour etre vue
Une parole qui ne se prononce pas, quelque chose que l'on veut dire mais qu'on y arrive pas, une phrase qui n'a pas besoin de mots mais qui veut dire: "regarde, regarde, encore un kilo en moins, tu vois je suis forte, je vais être belle, pour toi, pour que tu me vois, pour que tu vois que j'existe"
Puis, les kilos s'envole et la pensée évolue "regarde encore 2 kilos en moins, pour que tu comprenne que je vais mal, regarde, regarde mes côtes, elles veulent te dire que j'ai mal"
Puis, on te regarde, on te voit, on voit que tu es maigre, on voit que tu maigris, on voit ta feuille de salade et ton yaourt et c'est à ce moment là qu'on s'occupe de toi. Mais c'est trop tard, la maladie est là, les mots aussi malheureusement pas les bons:
"Non je vais bien, je controle, arrête de me surveiller, arrête de t'inquiéter, je vais bien, laisse moi tranquille, si je n'ai pas faim c'est mon problème, pas le tien!"

Paradoxe extrèmement difficile, une fois que la maladie est là, elle nous ronge, on ne sait plus pourquoi on continue mais on continue!
Les kilos qui s'envolent n'aident pas à dire ce que l'on voulait dire. On nous voit certes, mais pas de la façon dont on espérait! On se croit forte, on croit qu'on controle, mais c'est se voiler la face. Les autres nous voient maigre, maladive, faible et c'est pour cela que l'on se renferme parce que seule la maladie est d'accord avec nous et nous dit forte.

Pour résumer, écoutez les autres parce que sans eux... on ne serait plus rien!


Dernière édition par tite-mariie-33 le Ven 30 Mai - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
demiblonde
Habitué
Habitué


Nombre de messages : 25
Age : 29
Localisation : france
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: Le paradoxe de l'anorexie   Mar 27 Mai - 20:18

ceux que tu dis est tellement vrai ... je rajouterais juste que la reprise après du poids est vraiment dur... pers j'y arrive pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tite-mariie-33
Habitué
Habitué
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 26
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Le paradoxe de l'anorexie   Jeu 29 Mai - 9:40

Je suis sure que tu peux y arriver, moi j'ai réussi !

Tu as l'impression que la vie est tellement plus belle lorsque tu mange. Et lorsque tu remange petit a petit ce que tu aimes, tu retrouve l'envie de rire, l'envie d'être avec tes amis, et de nouvelles personnes, l'envie de sortir et rencontrer les gens/

Cette vie vaut beaucoup plus que celle où tu reste enfermée parce que tu ne veux voir personne a cause de cette maladie!
Un conseil, sors et bouge et vie avant qu'il ne sois trop tard. En bref: remange!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
demiblonde
Habitué
Habitué


Nombre de messages : 25
Age : 29
Localisation : france
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: Le paradoxe de l'anorexie   Ven 30 Mai - 19:13

et oui la miss tt ceux que tu dis est tellement vrai ...
t'inquiete pas je sors sauf ence moment car je suis en pleine révision d'examens.......
enfin bon c'est super que tu as réussi à reprendre du poids, cela me donne vraiment l'espoir qu'on peut y arriver meme si si c'est pas la bonne période je gardes l'espoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonio123
Habitué
Habitué


Nombre de messages : 18
Localisation : Vesoul
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Le paradoxe de l'anorexie   Ven 30 Mai - 19:44

ce que tu dis est totalement vrai; merci a toi pour ce post instructif Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le paradoxe de l'anorexie   Dim 1 Juin - 14:24

c'est tellement vrai !! merci pour ce texte
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le paradoxe de l'anorexie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le paradoxe de l'anorexie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anorexie comportementale et peur de manger
» Paradoxe EPR(Einstein Podolsky Rosen): des signaux plus rapide que la lumière?
» Mon témoignage sur mon anorexie comportementale
» Littérature jeunesse et ouvrages de prévention sur l'anorexie
» Pâques : Paradoxe ou Contradiction ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anorexie & Boulimie :: La vérité-
Sauter vers: