Anorexie & Boulimie

Chacun doit s'exprimer librement sur la maladie. Vous pouvez le faire grâce au forum. N'hésitez pas à venir, nous sommes là pour vous écouter et vous soutenir! Nous sommes pas là pour juger!
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Toute la misère du monde...

Aller en bas 
AuteurMessage
Rien
bienvenue
bienvenue


Nombre de messages : 2
Localisation : france
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Toute la misère du monde...   Jeu 12 Nov - 18:24

Bonjour,

Je tiens à me présenter, je suis toute nouvelle et je suis arrivée ici en cherchant un endroit où je pourrai être comprise. J'espère de tout coeur ne pas vous déranger, excusez moi si c'est le cas... Voici mon histoire, résumée.

Au collège, je m'habille mal, par honte de mes formes. Je suis plus grande et donc normalement plus lourde que les autres. Mon poids est idéal pour ma taille, mais ne me plaît pas, car les autres pèsent moins. Je mange gras, beaucoup, je trouve mes hanches trop larges. Aujourd'hui encore je ne saurais pas dire si c'était une impression ou la réalité... Un régime, abandonné, puis un autre, encore un autre... J'ai peu d'amis mais j'en ai. Des filles plus belles, plus convoitées, je tiens le rôle de "fille sympa (mais moche)". J'ai honte.

Une semaine je me prive, et la suivante je me gave. Cruel équilibre, je prends un peu, mais pas énormément. Arrivée au lycée, je découvre un endroit encore plus grand, et donc ou je suis encore plus insignifiante. Je réessaie, inlassablement. A mes côtés, tabac, drogue, amis prêt à ne pas manger à midi, si ca permet de passer moins de temps dans lycée. Mais quand la famille se rend compte que je mange peu, on m'engraisse, et tout recommence à zéro. Donc, poids toujours stable.

Et puis un jour je me prépare à quitter le (pesant) cocon familial. Je m'inquiète pour l'avenir, je prends du poids. Je me trouve énorme, mais je sais que je pourrai perdre du poids à volonté, après. Et puis ca descend, enfin. Mes quelques crises me retardent, mais l'équilibre est brisé, je suis définitivement libre de maigrir.

Trop libre ?
Je m'inquiète, en même temps que je me satisfait. IMC passé répidement de 21 à 17,5 environ. Rien de catastrophique pour le moment. Mais tout n'est pas rose. Je me demande jusqu'où j'arriverai, et dans quel état.

Sport, pesée plusieurs fois par jours, et 200 pauvres calories quotidiennes. Le froid permanent qui m'engourdit, je 'mange' principalement de l'eau chaude. Sinon, thé, café, légumes, et rarement un laitage. Je commence à perdre mes cheveux, les vitamines ne suffisent plus. Mais j'ai trop peur de reprendre, trop envie de mincir, maigrir, me cacher des autres, leur faire peur.

Peur d'aller chez un médecin, peur de me faire suivre, peur qu'au train ou vont les choses, je ne doive séjourner bientôt en hosto. Pas envie d'être découverte par ma famille, pas envie d'être forcée d'aller en hôpital sans avoir droit d'étudier, de préparer mon avenir. C'est bête, mais ce qui m'effraie le plus c'est ca, ne plus pouvoir étudier.



Merci de m'avoir lue, si quelqu'un me lit jusqu'au bout... J'ai conscience que mon histoire est banale, et que signaler l'absence paternelle, les abus, la violence, et les remarques 'anodines' qui marquent pourtant à propos du poids... Je sais que ca ne change rien, que ca ne pardonne rien, je sais que c'est ma faute et que je vais souffrir, que je m'en sorte ou non... Je suis seulement ici en quête de compréhension, d'espoir... Parce que 8 ans de cette vie m'ont détruite, 8 ans avec le poids pour préoccupation, obsession.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Toute la misère du monde...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anorexie & Boulimie :: Votre histoire-
Sauter vers: